L’ actualité scientifique

Participation des étudiants de M2 à une Journée d’étude interdisciplinaire

Les étudiants de deuxième année du master Analyse du discours ont participé à Dijon le 6 avril 2018 à une journée d’études intitulée «Ces femmes qui refusent d’enfanter. Un choix de vie ?» organisée par le Centre Georges Chevrier – UMR CNRS uB 7366.[1]

Manon Redoutey, Arezki Chaim, Laura Muller et Ahcène Boudjema y ont présenté un poster rendant compte d’un projet tutoré mené dans le cadre de l’unité d’enseignement « Méthodologies pour l’analyse de données textuelles» (resp. Virginie Lethier). Le projet tutoré a consisté à développer une méthodologie pour étudier le fonctionnement discursif du syntagme « Femme(s) sans enfant(s) » dans la presse française. Est-ce que ce syntagme est fortement utilisé par la presse ? Que veut-il dire ? Dans quel(s) contexte(s) les journalistes utilisent-ils ce syntagme ?

Pour répondre à cette question, les étudiants ont constitué un corpus d’environ 405 articles de 1996 à 2017 depuis Europress.com, en sélectionnant dans cette base tous les articles contenant les formes contiguës « femme(s) sans enfant(s) », puis les étudiants ont utilisé les logiciels Iramuteq[2] et TXM [3] pour faire une analyse textométrique du corpus. pour connaitre les résultats de cette étude et découvrir la présentation de leur poster, nous vous invitons à découvrir le lien suivant :

http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/manifestations/17_18/18_04_06.html

Une première expérience impressionnante mais stimulante de la prise de parole scientifique en public pour l’ensemble des étudiants !

[1]http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/manifestations/17_18/18_04_06.pdf

[2]http://iramuteq.org/

[3]http://textometrie.ens-lyon.fr/

Le carnet du master Analyse du discours de l'UFC