Nadège Juan

Deux étapes jalonnent le parcours d’étudiante de Nadège Juan : sa première formation pluridisciplinaire d’hispaniste (langues, littératures et civilisations) a été complétée quelques années plus tard par une inscription dans ce Master de Sciences du Langage.

Après deux ans d’études à Besançon et une année ERASMUS à l’Université de València (Espagne), elle a obtenu sa licence LLCER espagnol à l’Université de Franche-Comté en 2008. Elle a ensuite travaillé avec la professeure Isabelle Reck à l’Université de Strasbourg dans le cadre de son Master 1 EMOS (Etudes Méditerranéennes Orientales et Slaves) sur le concept de « mémoire historique », dans une trilogie du dramaturge espagnol Jerónimo López Mozo intitulée Trilogía de la memoria histórica (2008). Elle a étudié les silences et les non-dits sur les événements historiques dans ces récits contemporains marqués directement ou indirectement par la Guerre Civile espagnole (1936-1939) et la dictature franquiste (1939-1975), dans une perspective essentiellement historico-sociale. En 2010 elle a obtenu le CAPES externe d’espagnol, puis l’Agrégation externe d’espagnol en 2011 à l’ENS Lyon, tout en validant un Master de Communication Scientifique et Technique à l’ENS Cachan. Elle a ensuite enseigné un an dans le secondaire (Lycée Ledoux, Besançon) avant d’obtenir un poste de PRAG à l’Université de Franche-Comté en 2012 où elle dispense actuellement des cours de grammaire, linguistique et traduction en licence LLCER espagnol et LEA, en Master LEC (UFR SLHS) et en Master MEEF (ESPE).

En septembre 2017, elle s’est inscrite en Master 1 de Sciences du Langage, parcours Analyse de Discours à l’Université de Franche-Comté.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.